Les ailes d'Ilyzaelle

Clan Rôle Play Bontarien sur Dofus, serveur Lily
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan

Aller en bas 
AuteurMessage
Sadi-Angélique
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 6

Fiche de renseignements
Parti politique : Ménalt
Ordre: Oeil attentif
Niveau de spécialisation (sur une échelle de 0 à 100):
44/100  (44/100)

MessageSujet: [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan   Lun 12 Déc 2011 - 14:24

Prologue : La prophétie


Tout commença un jour d'octolliard. Un jour qui marqua profondément l'histoire politique de la ville de Bonta.
Ce jour-là, Paul Sheran Sharm, premier représentant des disciples de Ménalt et dernier membre connu de la lignée des Sheran Sharm, avait perdu la vie au combat.
Ce noble guerrier était connu pour avoir un certain talent prophétique. Et à deux doigts de la mort, il parvint à formuler une dernière prophétie, en priant son dieu pour que l'un des deux hommes qui combattaient avec lui l'entende.
Ce fut le cas : l'un des deux hommes se coucha près de son supérieur tandis que l'autre continuait le combat pour empêcher l'interruption de la prophétie.
L'homme parvint à écouter les dernières paroles de Paul. Il ne put hélas pas venger la mort de celui-ci car son compagnon venait à son tour de succomber. Il n'eut pas d'autre choix que de fuir, d'autant plus qu'il devait absolument rester en vie car il détenait à présent des informations capitales. En tant que disciple de crâ, cette tâche ne lui posa pas trop de problèmes.
Cet homme s'appelait Rob Thoudoute, et était partisan de Ménalt, tout comme celui qui avait prononcé la prophétie.

Chapitre 1 : Entre partisans...

Quelques jours plus tard, Rob Thoudoute était toujours cloué sur un lit de l'infirmerie de la Milice, car il ne s'était tout de même pas tiré indemne de sa précédente sortie, d'autant plus qu'il commençait à se faire vieux. Il n'avait encore parlé de la prophétie à personne.
Il se demandait justement à qui il devait en parler en premier lorsque Jerry Gholein, le représentant de l'Ordre du cœur vaillant, vint lui rendre visite.

- J'ai appris pour Sheran Sharm, commença-il. C'est un vrai coup dur pour nous. Je suis sûr que Danathor compte en profiter pour diminuer l'influence de notre parti, au profit du sien.
Rob Thoudoute réfléchit un instant. Son parti était momentanément privé de chef et Jerhyn Gholein représentait l'Ordre qui était affilié aux partisans de Ménalt. Les deux hommes étaient dans le même camp, politiquement parlant. Il était sans doute le mieux placé pour entendre en premier la prophétie de Paul et prendre les mesures nécessaires.
- Jerhyn, je dois vous parler... en privé.
Son aîné compris immédiatement où Rob voulait en venir. Il pria l'eniripsa de garde de momentanément disposer.
- Je vous écoute.
- Paul a eu le temps de me révéler une prophétie avant de mourir. Une prophétie qui concerne notre parti politique, et par extension, la cité entière.
Gholein tendit l’oreille. Rob fit alors un véritable effort de mémoire pour répéter mot pour mot ce qu'il avait entendu :
- « Dans un avenir proche, comme au temps de mon ancêtre, le protecteur de Bonta qui correspond à l'Ordre du cœur vaillant apparaîtra au Nord de Bonta lorsque l'année mourra. Celui-ci choisira alors officiellement son disciple, qui permettra peut-être enfin à Bonta de dominer Brakmar, parmi ceux qui seront présent ce soir là ».
Gholein garda un long moment le silence.
- Notre protecteur ? Ménalt ? Il est mort depuis bien longtemps !
- Je sais Jerhyn, mais peut-être celui-ci aura été remplacé entre-temps. Tout comme Jiva après la mort de Solar.
- Ce n'est pas exactement la même situation mais admettons oui. De toute façon, les prophéties de Paul sont à prendre très au sérieux. Il va donc se passer quelque chose au nord de Bonta, le 31 descendre d'une année proche.
- Qu'allons-nous faire ?
- Pour le moment, n'en parle à personne. Je n'ai surtout pas envie que Danathor ou Ebru of El viennent encore fouiner. Et moi, je vais chercher le membre de notre parti le plus digne d'être le disciple de Mé... de notre nouveau protecteur.

Chapitre 2 : Powe

Quelques mois s'étaient écoulés depuis la mort de Paul Sheran Sharm. Jerhyn Gholein avait été à deux doigts de se suicider, car il n'avait pu désigner un membre de son parti vraiment apte à recevoir la bénédiction du protecteur. À part l'ancien représentant, personne ne sortait vraiment du lot. Heureusement, rien ne s'était produit le 31 descendre de la première année.
Entre temps, le grand conseil avait élu une dénommée Powe, une sram, pour occuper le poste vacant du représentant de Ménalt. Elle était assez jeune et Jerhyn ne lui accordait pas encore toute confiance. Qui plus est, elle était la première femme à occuper un poste avec autant de responsabilités.
Il dut modifier son jugement lors du grand conseil. Durant la réunion, Powe fit preuve d'une sagesse exemplaire, ne se laissant pas démonter par l'expérience de Danathor ou d'Amayiro et défendant de vive voix les intérêts de son parti. Qui plus est, elle commençait à avoir une réelle réputation de combattante hors pair à la Milice, aussi efficace lors des sièges de Brakmar que lors des luttes pour repousser l'envahisseur. Jerhyn décida alors de la mettre dans le secret de la prophétie. Et celle-ci accepta de l'accompagner au Nord de Bonta le 31 descendre de la seconde année. Mais à nouveau, rien ne se produisit.


Chapitre 3 : Le clone


Jerhyn Gholein ne perdait pas espoir et pensait que ce n'était qu'une question de temps. Il était décidé à retourner avec Powe à l'endroit convenu le 31 descendre suivant. D'autant plus que la popularité de celle-ci ne baissait pas, bien au contraire.
Par un jour de mi-jouiller, Jerhyn découvrit par hasard un vieux laboratoire en ruine dans une salle secrète au sous-sol de la tour des Ordres de Bonta. Il soupçonna immédiatement Danathor et était bien décidé à lui demander des explications, lorsqu'il tomba sur le compte-rendu d'une expérience de clonage qui avait été mené en ce lieu même. Selon les notes qu'il venait de trouver, un clone issu d'une telle expérience serai plus puissant que l'original.
Le vieux Gholein eut alors l'idée d'utiliser cette information à son avantage. Prévenant Powe, il pria la jeune femme de donner de son sang pour que le clone soit à son image. Il pensait qu'un clone de la combattante qui commençait à avoir le titre de guerrier le plus puissant de la cité, serai nécessairement assez puissant pour réaliser la prophétie et anéantir Brâkmar.
Powe, pour le bien de Bonta, accepta. Jerhyn appela alors le troisième homme à être dans le secret, c'est à dire Rob Thoudoute. Les deux hommes avaient déjà bien vécus et à eux deux, ils parviendraient sans doute à mener de bout en bout l'expérience sans aide extérieure. Ils pourraient ainsi rester suffisamment discret.
Quelques jours plus tard, Powe sorti de la Milice avec un flacon contenant un échantillon de son sang, et se mit en route pour le laboratoire, comme il était convenu. Mais au moment de tourner à un angle de mur pour sortir du bâtiment, elle se percuta avec une autre milicienne.
Les femmes tombèrent par terre et Powe lâcha sa fiole qui roula un peu plus loin. Miraculeusement, elle ne se brisa pas. Powe poussa un soupir de soulagement.

- Excusez-moi, annonça rapidement la sadida un peu moins âgée qu'elle qui lui était rentrée dedans.
La sram, à la fois excité par l'idée de Jerhyn et à peine remise de la frayeur que lui avait causé l'éventuelle destruction de sa fiole, n'y prêta qu'a moitié attention. Elle se dépêcha de ramasser son flacon.
Sans s’apercevoir qu'il ne s'agissait plus du sien.


Chapitre 4 : La nouvelle donne


Un mois s'était écoulé depuis la découverte du laboratoire. Rob, Jerhyn et Powe étaient en train de contempler les fruits de leur expérience qui commençait à prendre forme. La créature baignait dans un liquide, au milieu d'une énorme cage en verre. Mais quelque chose n'allait pas.
- Ce n'est pas un sram, avoua Jerhyn.
- Cela fait plusieurs jours que je l'étudie et plus je le fais, plus je pense qu'il s'agit d'une sadida, renchérit Rob.
- Comment est-ce possible ?
Les deux hommes remarquèrent alors la tête de leur collègue.
- Un problème Powe ?
- Je... je crois que j'ai compris.
Elle raconta alors ce qui s'était passé au moment de sortir de la Milice, le jour où elle avait remit ce qu'elle pensait être son échantillon de sang à Jerhyn Gholein. Celui-ci avait bien du mal à conserver son calme.
- C'est pas vrai, la fille que tu as percutée avait aussi un flacon de sang !? Nous sommes maudits ! Qu'elle était la probabilité pour que cela arrive ?
- Justement, intervint Rob. Je trouve ça gros pour une coïncidence. Et si c'était ce clone dont parlait la prophétie ? De toute façon, nous n'avons plus le temps d'en refaire un avant la fin de cette année là.
Le représentant de l'Ordre du cœur vaillant souffla un peu pour se calmer, puis s'assit sur une vieille chaise. Il avait l'air vraiment fatigué.
- Bon, au point où on en est. Powe, tu te souviens du visage de celle qui t'a percutée ?
- Vaguement. Je crois qu'elle avait des cheveux qui viraient au violet. Cela ne devrait pas être trop difficile de l'identifier, j'ai accès à la liste des membres de la Milice. Et je crois bien qu'elle en faisait partie. Je vais essayer de nous obtenir une copie de sa fiche.
Tandis que Rob continuait d'étudier le clone, Jerhyn n'avait pas bougé et avait même pris sa tête entre ses mains jusqu'au retour de Powe.
- Alors ? demanda le cra.
Powe tenait un parchemin entre les mains. Elle le déroula sur une table cabossée. Jerhyn bougea enfin pour aller lire.

- Génial, une débutante. Engagée dans la Milice depuis à peine deux mois au moment de la réception de l’échantillon, pesta Jerhyn. C'est foutu. Si le protecteur nous apparaît cette année, nous n'aurons que l'originale.
- Sadi-Angélique.... c'est le nom de la sadida, dit Powe. C'est donc le nom que nous donnerons au clone.
- Nous ne pouvons pas l'arrêter maintenant, ajouta Rob. À ce stade, ce serai comme commettre un meurtre.

Chapitre 5 : L'accomplissement


Pour la troisième fois depuis la mort de Paul, la fin de l'année approchait. Le clone était terminé car il était initialement prévu qu'il soit prêt à se rendre sur place le 31 descendre. C'était à présent une parfaite réplique de la jeune fille originale, les souvenirs en moins. La sadida avait les cheveux violets et la peau brune comme beaucoup d'autres.
Et le jour J arriva de nouveau. Rob, Powe et Jerhyn se concertèrent.

- Bon, annonça Rob. Powe va de nouveau se rendre au nord de Bonta avec nous. Toutefois, je pense qu'il serai bon d'amener également le clone au cas où. De toute façon, dans les registres, elle n'existe pas, personne ne remarquera sa disparition.
Les deux autres approuvèrent.
Le soir venu, les quatre individus se rendirent donc aux pâturages de Bonta, à deux pas de la Mer Kantil. Le clone de Sadi-Angélique qui se rendait ici pour la première fois grelotta :

- Il fait froid ici. Nous sommes trop proches de l'île de Nowel.
- C'est vrai que c'est bizarre, enchaîna Rob. Ce n'est pas notre projecteur qui est réputé pour aimer le froid. Pourquoi ne pas nous convoquer en martalo, le mois qui était celui de Ménalt ?
Jerhyn était trop pessimiste pour s’embarrasser de la recherche d'une explication.
- Nous verrons bien, conclu Powe.
Ils s'assirent sur la plage, scrutant l'horizon pour tenter d’apercevoir l'île de Nowel. Puis, Jerhyn annonça :

- Il est minuit.
Et rien ne se produisit.
- Et bien...rentrons, proposa Rob. On se les gèle comme en 22.
C'est à la fin de cette élégante comparaison que le ciel nocturne s’inonda tout à coup de lumière blanche. Un froid encore plus intense envahi les environs.
Rob Thoudoute connaissait cette sensation. Il l'avait déjà ressentie auparavant.

- Mon dieu, s'écria-il. Serais-ce... un démon des heures venu pour prendre l'un de nous ?
Mais au lieu de disparaître aussi soudainement qu'elle était apparue, la lumière blanche se matérialisa en une magnifique créature d'un bleu vif. Celle-ci possédait une immense paire d'ailes comme on n'en avait jamais vue.
- Qu'est-ce que... ? s'étonna Jerhyn.
- Jiva ? interrogea Powe.
- Non, trancha Rob.
La créature flottait paisiblement dans les airs, sans même avoir à utiliser ses ailes. Elle ouvrit les yeux et reconnu Jerhyn, puis parla :

- Mon nom est Ilyzaelle. Je suis la protectrice de l'Ordre du cœur vaillant depuis le décès de mon ami Ménalt. La ville de Brakmar est un fléau, car elle a eu sa peau. Malheureusement, Bonta croule sous les dissensions internes. Les partis politiques de Silvosse et de Jiva se font constamment la guerre. Celui de Ménalt, en étant modéré sur leurs deux points de vue, est celui qui a le plus de chance d'accomplir ce pour quoi Bonta a été ré-créée.
Jerhyn avait la bouche grande ouverte et ne parvenait pas à la fermer.
- Je vais dès à présent choisir mon disciple si celui-ci est parmi-nous ce soir.
Elle regarda Rob, puis Powe :
- Tu ne fais pas les choses à moitié Gholein. J'ai devant moi la nouvelle représentante de notre parti dont la popularité ne cesse de croître. Et voici le crâ qui a obtenu son siège au grand conseil suite à ses exploits durant la guerre des dopeuls. Malheureusement, les querelles politiques sont devenues un vrai frein pour la cité. Et vous siégez tous au grand conseil. Il me faut quelqu'un capable de passer outre la voie hiérarchique en cas de besoin.
Son regard remarqua alors une touffe de cheveux violets qui dépassaient derrière un rocher. Jehyn Gholein fit de même et compris qu'il leur restait une dernière chance.
- Sadi-Angélique, sors d'ici !
Le clone mit un moment à obéir. Ilyzaelle parla alors :
- Voilà quelqu'un qui fera parfaitement l'affaire.
- Vous... vous êtes sûre ? demanda Jerhyn.
La protectrice se tourna vers lui :

- Gholein, ton cœur est pur. Je sais que ton seul souci est le bien de Bonta et que c'est même pour cela que tu es allé jusqu'à créer un clone en secret. Et justement pour Bonta, ce clone n'a jamais existé. Tant qu'il reste discret, il ne sera soumis à aucune loi. Et il possède déjà le soutient du représentant du parti, et de l'ordre correspondant.
- Je comprend, avoua Jerhyn.
Ilyzaelle se tourna à nouveau vers Sadi-Angélique.

- Moi, Ilyzaelle, protectrice de l'Ordre du cœur vaillant, je fais de Sadi-Angélique ma disciple.
Elle fit alors apparaître un bâton gigantesque et tout aussi brillant que son propre corps. Sa pointe toucha Sadi-Angélique au front.
- Je vois que javian n'a pas commencé. Je dois partir. Que les dieux vous gardent.
Et dans le même flash de lumière blanche, elle disparut.
- Et c'est tout ? commenta Rob.
- Plus tard les questions, ordonna Powe. Nous devons partir, la lumière a dû attirer du monde.

Chapitre 6 : Les ailes d'Ilyzaelle

Le lendemain, ceux qui avaient assisté à la désignation de la disciple d'Ilyzaelle se réunirent en secret dans le laboratoire en ruine.
- J'apporte de bonnes nouvelles, dit Powe à Jerhyn Gholein. L'original du clone est plus expérimentée que prévu.
- C'est à dire ?
- Avant de s'engager dans la Milice, celle-ci est allée rendre visite au maître des clefs.
- Non !? Le tour du monde, elle l'aurai réussi ?
- Oui, avec l'aide de quelques compagnons. Si l'original a plus de potentiel que prévu, le clone deviendra encore plus puissant sans doute.
Sadi-Angélique rougit.
- Je... je ferai de mon mieux. D'ailleurs, j'ai à vous parler.
Les trois têtes se tournèrent.
- J'ai décidé de rejoindre l'Ordre de l’œil attentif. Enfin, pas officiellement bien sûr.
Jerhyn failli avoir une attaque.
- QUOI ??? Tu n'as pas le droit, tu es celle en qui Ilyzaelle, notre protectrice, a fondé tous ses espoirs !
Powe intervint :
- Justement, elle nous a priée de rester discrets. Le mieux pour elle est donc qu'elle soit une disciple de Silvosse.
- Mais, ça n'a pas de sens, elle a déjà été choisie par notre camp !
- Pas par les voies conventionnelles. Je ne pense pas que cela puisse entrer en conflit, ajouta Rob. En fait, ça pourrai même lui permettre de cumuler les dons.
- Bon bon... très bien.
Rob poursuivit :
- C'est quand même bizarre cette histoire d'Ilyzaelle. On en avait jamais entendu parler avant. En plus, elle ressemble plus à Jiva qu'a Ménalt.
- Nous ne sommes pas en mesure d'éclaircir ce mystère pour le moment. Contentons-nous de suivre ses indications, répondit Powe.
Le vieux Gholein se leva.

- C'est juste. Elle souhaitait que l'inexistence officielle de Sadi-Angélique reste un avantage. C'est donc ce que nous allons faire.
- Que proposez-vous Jehryn ? demanda Rob.
- Nous allons créer une division secrète. Une division dont les archives n'auront trace. Elle ne sera soumise à aucune loi, sinon celle de sa protectrice. Et celle-ci rendra son jugement à travers sa disciple.
- Mais elle ne pourra agir seule. Et pour recruter, la guilde aura du mal à rester discrète...
- C'est là que nous intervenons. Nous avons une forte influence au grand conseil et c'est particulièrement vrai depuis ta nomination. Nous nous occuperons de fournir une couverture à chacune des actions un peu trop voyante de l'organisation.
- Dans ce cas, il faut mettre tous les disciples de Ménalt du grand conseil dans le secret.
- Je m'en occupe le plus vite possible, dit Rob.
Et il quitta le laboratoire.

- Comment appeler cette division ? demanda Sadi-Angélique.
Powe se remémora la scène d'hier. Ilyzaelle avait l'apparence d'une vraie déesse, avec ses ailes immenses...

- J'ai trouvé, déclara Powe. ce sera « Les ailes d'Ilyzaelle ».


Dernière édition par Sadi-Angélique le Sam 21 Juil 2012 - 12:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ailes-dilyzaelle.forums-actifs.com
Sadi-Angélique
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 6

Fiche de renseignements
Parti politique : Ménalt
Ordre: Oeil attentif
Niveau de spécialisation (sur une échelle de 0 à 100):
44/100  (44/100)

MessageSujet: Re: [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan   Dim 5 Fév 2012 - 6:13

~ Chapitre 7 : Une créature trop céleste ~


Une semaine s'était écoulée depuis la création des Ailes d'Ilyzaelle. Déjà, Jerhyn et Powe se réunirent dans l'ancien laboratoire pour faire le point :
- Alors ? demanda Powe.
- Deux nouveaux membres sont déjà parmi nous.
- En si peu de temps, c'est plutôt une bonne nouvelle.
- Oui, mais ce n'est pas le problème. Je suis passé voir Tabach pour voir ce qu'avait donné la première excursion du clone à Brâkmar. Lis ça.
Powe parcouru des yeux le parchemin que Jerhyn lui avait donné.
- Je vois, constata-elle à son tour. C'est pour ça que vous m'avez demandé le maximum de renseignements supplémentaires sur l'original.
- Oui. Le clone est beaucoup trop innocent et naïf pour mener à bien notre guerre de l'ombre face à des Brakmariens à la morale douteuse.
- C'est dommage, elle s'en était plutôt bien tirée avec moi.
- L'autre fois, elle était accompagnée d'un certain Owlferein qui, dit-on, possède une bonne expérience de combat. Sans lui, ça aurait pu très mal tourner. Mais le chef des Ailés se doit de pouvoir agir seul quand c'est nécessaire. Il va falloir remédier à ce problème... mais voyons ce que tu as pu dénicher de plus sur l'original.
- Ce n'est pas officiellement indiqué mais elle vient probablement de la forêt des Abraknydes, car on voit dans un rapport de mission qu'elle connaît parfaitement les lieux. Je suis donc allé voir si quelqu'un habitait là-bas mais il n'y a personne, seulement une vieille cabane abandonnée, ne contenant pas le moindre indice sur son éventuel propriétaire. Donc on ne sait rien sur son enfance si ce n'est l'endroit. Mais en tout cas, il y a un moment où, avant d'arriver à Bonta, elle a effectué le tour du monde comme vous le saviez déjà.
- On avait parlé de compagnons. On les connaît ?
- Ils ont tous été identifiés. J'ai la fiche de tous ceux qui se sont engagés avec l'original dans la Milice.
Cette fois, ce fut au tour de la sram de remettre des documents à Jerhyn.
- Une pandawa... une xélor...un eniripsa... il en manque ?
- Oui, une crâ était également avec eux mais ne s'est pas engagée. C'est devenu un éleveur dans les champs de Cania.
- Sait-on pourquoi ils ont effectué ce tour du monde en compagnie de Sadi-Angélique ?
- Plus ou moins. Mais ils n'ont aucun liens entre-eux à première vue, donc on ne peut pas obtenir plus d'information sur l'éducation reçue par la sadida à partir de là. Il semble qu'ils proviennent tous d'horizon totalement différent, et Sadi-Angélique les a rencontré au cours de son voyage. Un par un... Mais on peut toujours essayer de les interroger discrètement.
- Trop risqué si ils sont de la Milice. Il aurait fallu retrouver la crâ mais nous n'avons pas le temps.
- Sadi-Angélique, l'original, maîtrise le feu en plus de la terre. Mais sur la clone, ça n'a apparemment rien donné.
- Oui j'ai vu ça. Au moins, elle maîtrise quelque chose...
- Du coup, que proposez-vous ?
- Refaire un clone.
- Vraiment ? Mais un second clone n'aura pas été béni par Ilyzaelle. Et si c'est un clone, il sera pareil...
- C'est vrai, mais nous partons de l'élue elle-même. Quant au problème majeur de la personnalité, j'ai trouvé la solution... ce laboratoire contenait les restes d'une ancienne expérience, comme on pouvait s'en douter. Et bien, j'ai retrouvé les « restes » d'un sujet d'ici.
Il sorti alors de son inventaire un flacon.
- Accroche-toi bien en lisant le nom dessus.
Il y eut un moment de silence. Puis Powe reprit la parole :
- Tiens, ça explique peut-être une partie de ses pouvoirs, et aussi pourquoi on a jamais réussi à la retrouver.
- Il a à priori la mentalité parfaite pour le futur clone que je compte concevoir. Avec ton accord, naturellement.
- En effet. Je n'aime pas cette idée mais si ça peut nous aider, en tant que représentante du parti de Ménalt, je marche... combien de temps pour un clone ?
- Cela risque d'être aussi long que la première fois... raison de plus pour commencer immédiatement.
- Bon, je vais contacter le meneur des Ailés.


Dernière édition par SPWquatre le Ven 2 Mar 2012 - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ailes-dilyzaelle.forums-actifs.com
Sadi-Angélique
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 6

Fiche de renseignements
Parti politique : Ménalt
Ordre: Oeil attentif
Niveau de spécialisation (sur une échelle de 0 à 100):
44/100  (44/100)

MessageSujet: Re: [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan   Dim 5 Fév 2012 - 6:14

~ Chapitre 8 : Une fausse bénédiction ~


Quelques jours plus tard, même endroit...
- Tout démarre comme prévu ? lança Powe en entrant dans le laboratoire.
- Non, répondit Rob Thoudoute qui était revenu donner un coup de main. Voyez par vous-même.
En observant bien ce qui se trouvait dans la cage en verre, Powe compris où il voulait en venir.
- Oulà, il est déjà presque à maturité ! Comment ça se fait ?
- Je ne sais pas, avoua Jerhyn. C'est peut-être parce que nous avons utilisé un être déjà cloné à l'origine ou ça peut être à cause de la bénédiction d'Ilyzaelle... on ne peut rien affirmer. Au fond c'est mieux ainsi, nous allons pouvoir le tester sous peu. Le clone a été mis au courant de tout j'imagine ?
- Oui, répondit la sram. Sadi-Angélique II est d'accord pour laisser les tâches les plus violentes au clone qui va naître si celui-ci se comporte comme nous l’espérons.
- Bien... il ne nous reste plus qu'a attendre encore un peu.


Dernière édition par SPWquatre le Dim 26 Fév 2012 - 13:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ailes-dilyzaelle.forums-actifs.com
Sadi-Angélique
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 6

Fiche de renseignements
Parti politique : Ménalt
Ordre: Oeil attentif
Niveau de spécialisation (sur une échelle de 0 à 100):
44/100  (44/100)

MessageSujet: Re: [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan   Dim 5 Fév 2012 - 6:18

~ Chapitre 9 : Quand le passé compromet le futur ~


Le clone était bien né et même si celui-ci n'avait pas encore été testé, tout se présentait bien pour l'avenir des Ailés. Jusqu'à ce qu'un messager débarque dans le laboratoire où se trouvaient Sadi-Angélique II et III. Il remit une lettre à la première.
- Quelles nouvelles ? demanda la seconde.
- Jerhyn nous demande de venir sur le champ au QG de Ménalt. Un visiteur mystérieux est au courant de le bénédiction d'Ilyzaelle. Il nous demande de faire vite, car il veut te voir avant que mes hommes n'arrivent.
- Bien je pars en premier dans ce cas.
En effet, à part peut-être en portant un badge brakmarien, il n'y avait plus indiscret que deux clones se baladant cote à cote dans le centre-ville. Les Sadi-Angéliques étaient donc obligées de se déplacer l'une après l'autre.
Sadi-Angélique III arriva la première devant Jerhyn. Elle aperçu au passage la xélor qui représentait le « problème ». Jerhyn envoya cette dernière à l'étage.

- Bon, on est mal. Elle a tout vu. Elle connaît tous nos membres sauf les deux sacrieurs.
- Et bien, on l'élimine discrètement non ? Qui va s’inquiéter de la disparition d'une femme qui n'existe pas à notre époque. À moins qu'elle n'ait menti... mais ce sera un excellent moyen de pression pour voir si c'est le cas.
Jerhyn Gholein observa le nouveau clone un moment.
- On a vraiment fait du beau travail, tu n'as pas du tout la même façon de penser que ton prédécesseur. Moi aussi j'ai pensé à l'éliminer mais comme nous sommes encore peu, peut-être est-il possible de la faire travailler pour nous. Ce sera le test que nous attendions pour toi.
- Ce qui signifie...?
- Que lorsque les deux sacrieurs vont arriver, c'est toi qui va jouer le rôle du chef pour en parler avec eux. Puis tu vas te charger de l'interrogatoire de Cyplane. C'est le nom de celle qui est à l'étage.
- Entendu.


Dernière édition par SPWquatre le Lun 26 Mar 2012 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ailes-dilyzaelle.forums-actifs.com
Sadi-Angélique
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 6

Fiche de renseignements
Parti politique : Ménalt
Ordre: Oeil attentif
Niveau de spécialisation (sur une échelle de 0 à 100):
44/100  (44/100)

MessageSujet: Re: [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan   Dim 5 Fév 2012 - 6:21

~ Chapitre 10 : Sadi-Angéliques ~

Flovor était déjà là, et la situation concernant Sadi-Angélique III avait peu évoluée, car Jerhyn Gholein avait été très occupé durant la seconde moitié du mois de javian. Aujourd'hui toutefois, il avait pu se libérer et avait convoqué les deux clones dans la maison qui servait de siège au parti de Ménalt.
- Bon. L'organisation a déjà son premier mois d'existence derrière elle, il est temps de faire le point, annonça Jerhyn.
- Pas de quoi trop se réjouir, annonça Sadi-Angélique III. Aucun recrutement depuis Cyplane.
- Je l'ai appris aussi. Nous allons nous servir du grand conseil pour vous aider.
- Comment allez-vous faire ? s’enquit Sadi-Angélique II.
- Nous allons trouver un prétexte quelconque pour rassembler des bontariens sur un lieu donné. Vous vous chargerez d'en repérer les perles rares et vous tenterez de les recruter.
- C'est pas une mauvaise idée même si elle reste un peu floue, avoua Sadi-Angélique III.
- Elle pourra être amenée à évoluer mais la base y est. Je vais demander de l'aide à un vieil ami qui n'habite pas à Bonta. D'ici à ce que je reçoive sa réponse, il n'y a rien d'autre à dire sur le sujet pour le moment.
- Bien.
- Par ailleurs, j'ai appris aussi que tu t'en étais bien tiré avec l'interrogatoire de Cyplane. Je pense que nous pouvons officiellement te nommer co-meneur. Tu entrera en jeu lors des situations qui nécessites de faire des choix difficiles, que ton prédécesseur ne peut apparemment pas faire.
Sadi-Angélique III jeta un rapide coup d’œil sur le prédécesseur en question.
- Comme prévu.
- Faut-il en informer nos trois membres ? demanda Sadi-Angélique II.
- Ce n'est pas nécessaire. Nous risquerions de les inquiéter pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ailes-dilyzaelle.forums-actifs.com
Sadi-Angélique
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 6

Fiche de renseignements
Parti politique : Ménalt
Ordre: Oeil attentif
Niveau de spécialisation (sur une échelle de 0 à 100):
44/100  (44/100)

MessageSujet: Re: [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan   Mar 28 Fév 2012 - 16:56

~ Chapitre 11 : L'enclos ~


Plus d'une semaine supplémentaire s'était écoulée. En débarquant dans le laboratoire, Jerhyn Gholein était d'humeur particulièrement joyeuse.
- Hum ? dit simplement Sadi-Angélique III.
- J'ai enfin mis la main sur un enclos ! annonça le vieil homme.
Il déroula une carte de Bonta sur une une table cabossée.

- Ici.
Sadi-Angélique III observa la position de l'enclos.
- L'atelier tailleur ? J'ai connu plus discret.
- Oui, ajouta Sadi-Angélique II.
- Désolé, c'est tout ce que j'ai pour le moment. Mais il sera officiellement la propriété du parti, cela devrait aller pour vous. Vos membres déposent rapidement leurs montures et repartent aussi sec. Même chose lors de la reprise.
- Bien. Et pour l’élevage ? renchérit Sadi-Angélique III.
- Il va falloir attendre. Je vais essayer de dénicher quelque chose dans la périphérie.
- Ce n'est pas grave. Nous ne sommes toujours que cinq, avoua Sadi-Angélique II.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ailes-dilyzaelle.forums-actifs.com
Sadi-Angélique
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 6

Fiche de renseignements
Parti politique : Ménalt
Ordre: Oeil attentif
Niveau de spécialisation (sur une échelle de 0 à 100):
44/100  (44/100)

MessageSujet: Re: [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan   Mer 29 Fév 2012 - 8:58

~ Chapitre 12 : Jacinthe ~

- Toujours là toi ?
Cette question, de Jerhyn Gholein, était destinée à la disciple d'Ilyzaelle.
- Ben... je n'ai plus grand chose à faire. Sadi-Angélique III s'en tire bien mieux sur le terrain. Et avec cinq membres, la gestion ne me prend pas beaucoup de temps.
- Hmmm. Excuse-moi de ne pas rester discuter, je passe juste prendre quelques affaires. J'ai une réunion assez importante qui m'attend au QG du parti.
Et le représentant de l'Ordre du Cœur Vaillant quitta le laboratoire aussi vite qu'il y était rentré. Il sorti de la tour des Ordres pour se diriger au quartier général de son parti, comme il l'avait annoncé. Grâce aux Zaapis, le trajet fut rapide. Au moment d'entrer, il fut accueilli par Rob Thoudoute.
- Ils sont tous là ?
- Affirmatif, on attendait plus que vous.
- Parfait.
Les deux collègues gagnèrent la table commune. Powe, et le reste des partisans de Ménalt qui occupaient les places de représentants de classe au grand conseil, s'y trouvaient. Sans compter la chef du parti, on pouvait voir que celui-ci possédait dans son camp les représentants Eniripsa, Xélor, Osamodas, Crâ et Ecaflip. 5 sièges. Ils étaient jusqu'à présent à égalité avec le parti de Jiva. Ce n'est pas un drame en soi mais depuis la prophétie de Paul, le parti de Powe avait tout intérêt à s'imposer pour épauler les Ailés un maximum. Et justement, les choses allaient peut-être changer.
- Ah bonjour Jerhyn. Nous allons pouvoir commencer, déclara Powe.
Le vieux Gholein s'assit, Thoudoute fit de même. La sram, qui était le chef après tout, se leva et continua d'une voix forte :

- J'imagine que vous êtes tous au courant. Le représentant Sadida a été retrouvé mort hier.
Le représentant xélor indiqua d'un geste que celui-ci souhaitait réagir en premier. D'une taille alarmante, le jeune Sablier-Humain était le « petit nouveau » de l'équipe Ménalt. Il avait succédé à son père adoptif il y a peu lorsque celui-ci avait décidé de prendre sa retraite afin de se consacrer entièrement à l'équipe de Boufbowl de la cité.
- Ce n'est pas un hasard, commença-il. Cette mort survient quelques jours avant sa convocation au tribunal pour l'affaire de l'éboulement qui a failli me coûter la vie à moi et quatre autres bontariens il y a deux mois. Sans compter les lourds soupçons de complicité qui pesaient sur lui, au sujet de son implication dans l'affaire du braquage de jouiller dernier...
- C'est vrai, ajouta Rob. Il était connu pour être le plus fidèle des « Jiva » envers Danathor. Je suis sûr que ce dernier était dans le coup. On aurait enfin pu le coincer.
- Je vous comprend, avoua Powe. Nous avons peut-être perdu une belle occasion de réduire considérablement la puissance du parti de Jiva. C'est le moment de nous rattraper.
- Que voulez-vous dire ? demanda Malaqua Monge, la très jeune représentante Osamodas et disciple de Powe.
- C'est simple, répondit Jerhyn. C'est l'occasion pour nous de reprendre le siège sadida. Si nous y parvenons, ce sera un moment historique. Pour la première fois, le parti de Jiva ne sera pas le plus représenté au sein des classes.
- On a déjà laissé passer celle de remplacer Oscar à Halouine dernier, rappela Jerhyn.
- Je comprend, dit Malaqua.
- Y a juste un problème, lança le représentant Ecaflip, Srich Cardlauncher. Les sadida sont rares, cette classe ne s'est que partiellement adaptée à la vie citadine. Vous en connaissez un candidat potable, vous ?
Un long silence s'en suivit.
- Il a raison, fini par admettre Powe. Pourtant ce serai trop bête de ne rien tenter.
- On a qui de chez nous ? demanda Malaqua.
- Ben... répondit Rob. Nos effectifs sont aussi remplis que ceux de nos Osamodas il y a quelques années.
Le représentant Crâ évoquait ici la sombre époque succédant à l'évasion d'Uk'Not'Allag. En effet, les habitants de Bonta étaient issus de la population amaknéenne et celle-ci restait toujours traumatisée par l'invasion des démons au début du VIème siècle, malgré les nouvelles générations. Les vieilles peurs ont refaits surface lorsque leur chef s'est évadé, et celle-ci s'est stupidement traduite par la persécution des osamodas, à cause de leurs cornes. Le grand conseil s'est d'ailleurs retrouvé une année sans représentant, avant l'arrivée de Malaqua. Heureusement les choses étaient redevenues « normales » depuis.
- L'image est correcte, confirma Powe.
Jerhyn réfléchissait. C'était évident. Deux mois à peine après la bénédiction d'Ilyzaelle, il fallait se saisir de cette chance inespérée.
Il repensa alors à quelque chose :
« Je n'ai plus grand chose à faire. Sadi-Angélique III s'en tire bien mieux que moi sur le terrain ».
C'était jouable.

- J'ai une idée, commença Jerhyn. Pourquoi pas la disciple d'Ilyzaelle ?
- Voyons Jerhyn, on se ferait griller tout de suite par Amayiro. Je vous rappelle que l'original est engagée dans la Milice, informa Srich.
- Je veux dire, pas directement. Elle aura pris soin de changer d'identité.
- Ce n'est pas le plus problématique. Contrairement aux représentants de métier, les élus de classe sont essentiellement recrutés sur leur expérience au combat, rappela Rob. La nomination de Malaqua demeure exceptionnelle.
Sablier-Humain intervint :
- Ne me dîtes pas que celui qui a remplacé Nak a une quelconque expérience de ce genre dernière lui.
- C'est vrai ça, fit remarquer Cardlauncher en se tournant vers Powe. Comment il est passé déjà ?
- Danathor a prétendu qu'il avait participé à la guerre de Pandala.
- Mais on n'a jamais entendu parler de lui. J'y étais moi-même à cette guerre.
- Justement, Danathor a dit que c'était la preuve qu'il faisait un excellent sram.
Jerhyn soupira :
- C'était bien vu, je dois l'avouer.
- Ce genre d'argument ne peut fonctionner avec un sadida, décréta Powe. Un faux dossier ne suffira pas cette fois.
- Il y a une solution.
Les têtes se tournèrent vers Sablier-Humain. Celui-ci continua :
- C'est le clone qui a réglé le problème de l'invasion des Chafers dans le bois de Litneg, en javian dernier. Et du coup, on ne l'a jamais déclaré. Prétendez qu'il s'agit de notre homme. Et le mieux, c'est que c'est réellement le cas. Ainsi elle pourra répondre facilement à toutes les questions qui seront probablement posées par Danathor.
Après un bref instant de silence, Thoudoute lança :
- C'est une bonne idée.
- Je confirme, dit Jo Care, le représentant Eniripsa qui prenait la parole pour la première fois. Le fait que ce soit une sadida qui ait réglé le problème du Bois n'aura rien d'un hasard. Ce sont eux qui se soucient le plus de la forêt.
- Ce n'est pas le représentant bûcheron qui nous contredira, souligna le petit xélor.
Fatalement tout le monde fini par regarder le chef du parti.

- Elle acceptera Jerhyn ?
- Probablement. Elle s'ennuie.
- C'est bon, déclara Powe. On tente le coup. Jo, tu es le mieux placé pour lui dénicher de quoi se déguiser.
- Affirmatif.
- On se retrouve tous ici dans deux heures pour voir le résultat.

...

- Je vous présente Jacinthe, déclara fièrement Jerhyn Gholein.
À coté de lui se trouvait Sadi-Angélique II. À ceci près que ses cheveux avaient été entièrement teints en bleu. Ses vêtements avaient aussi été changé en conséquence.

- On voit que Jo est riche. Le nombre de teintures bleutées qu'il a du claquer pour parvenir à ce résultat ! lança Srich.
- C'est pas mal, constata Rob. Sa couleur de cheveux est son signe distinctif le plus important mais pour les traits du visage ?
Le représentant Eniripsa chercha un objet dans son inventaire et fini par dénicher un Chapeau Tyron.
- Il fallait y penser, déclara l'ecaflip. Personne ne sera surpris de voir débarquer un sadida avec ça. Mais la peau ?
- Ce n'est pas un problème, répondit Gholein. Elle a celle de la majorité des sadidas, personne ne posera de question.
Sablier-Humain parla à son tour :
- Le physique colle. Le dossier ?
- Tout est là-dedans.
Jo Care le déposa sur la table. Powe s'en empara la première et dévora son contenu.
- Du bon boulot. J'imagine qu'une assemblée extraordinaire sera organisée sous peu. Ça va être à nous de jouer.


Trois jours plus tard, Jacinthe était officiellement promue représentante Sadida. Les partisans de Ménalt possédaient désormais six membres sur les sièges des représentants de classe, tandis que Jiva retombait à quatre. Couvrir les actions des Ailés ne semblait plus qu'une simple formalité. Pour autant Jerhyn Gholein ne perdait pas toute prudence. Il savait qu'il devait encore dénicher un enclos idéalement positionné, pour que les Ailes d'Ilyzaelle puissent se livrer à l’élevage en cas de besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ailes-dilyzaelle.forums-actifs.com
Sadi-Angélique
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
Disciple d'Ilyzaelle (disparue)
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 6

Fiche de renseignements
Parti politique : Ménalt
Ordre: Oeil attentif
Niveau de spécialisation (sur une échelle de 0 à 100):
44/100  (44/100)

MessageSujet: Re: [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan   Sam 21 Juil 2012 - 12:38

~ Chapitre 13 : La fin du début ~


Plus de trois longs mois s'étaient écoulés depuis la nomination de Jacinthe au poste de représentant Sadida. Hormis un nouvel enclos, il n'y avait que de mauvaises nouvelles. Depuis deux mois, l'Archange Owlferein avait disparu. Enfin ça, c'était avant de le retrouver en train de se marier. Malgré tout, il semblait avoir complètement oublié à quelle organisation il appartenait. Jerhyn Gholein avait été profondément éprouvé par cette nouvelle. Et ce qui l'attendait aujourd'hui n'allait rien arranger.
- Oui donc... commença Sadi-Angélique II. Sacr-ement a démissionné.
- Motifs ? demanda Powe.
- Obscurs, répondit Sadi-Angélique III
À l'autre bout du laboratoire en ruines, Jerhyn bougea. Les trois autres personnes présentes dans la pièce s'attendaient à un énorme « QUOI ??? » suivi de sa crise de nerf. Mais il n'en fut rien. Au lieu de ça, il se releva simplement avant de s'écrouler.


Le lendemain, au quartier général du parti de Ménalt, Powe avait convoqué les représentants de classe ainsi que ce qui restait des Ailés. Seul Jo Care était absent.

- Alors, quelles nouvelles de Jerhyn ? demanda Cardlauncher.
- Il ne s'est pas réveillé, répondit la représentante du parti. On ne sait pas vraiment ce qu'il a.
- Ce sont des choses qui arrivent, avoua Rob Thoudoute. Mais avec Jo à ses cotés, je ne m'inquiète pas trop.
- C'était à prévoir, ajouta le représentant ecaflip. Il semblait fatigué depuis un moment. Et puis, il n'est plus tout jeune.
- Il faut aussi que je vous parle de l'état actuel des Ailes d'Ilyzaelle, continua Powe.
Tandis que les politiciens bavardaient, une osamodas perchée sur le toit d'une des maisons avoisinantes regardait par une fenêtre de la salle de réunion grâce à une sorte de longue-vue.

- Je sens que ce que va me rapporter mon Tofu va être très intéressant.


Deux jours pour tard, au même endroit, avec les mêmes personnes. Un message écrit était étalé au milieu de la table de réunion. On pouvait y lire :


« Nous savons que vous cachez l'élu de Bonta quelque part. Livrez-la nous à la frontière des Landes de Sidimote le 1er juinssidor au coucher du soleil. Ou sinon... »
- Sinon quoi ? demanda le représentant xélor.
- Exactement, lui répondit Powe.
- ...
- Il y a pleins de façon de nous griller, répondit Rob Thoudoute. La plus efficace étant de faire parvenir ces informations à Danathor.
- Oui c'est vrai. Foutre la merde intra muros est une solution très efficace, ajouta Cardlauncher.
- Attendez, qui... ? insista Sablier-Humain.
- Un espion remarquable en tout cas. Même Maître Powe n'a rien vu venir, répondit Malaqua.
- On fait une opération piège à cons ? proposa Srich.
- Vu le rendez-vous grossier, c'est déjà ce qu'ils sont en train de faire eux-même à mon avis, intervint Sablier-Humain.
Powe reprit la parole :

- Le fils de Cane a raison. Pour autant nous avons le devoir de régler le problème nous-même. Je me rendrai sur le lieu de rendez-vous avec vous tous, l'élite des guerriers de Bonta. Quel que soit le piège tendu, nous devrions le déjouer, non ?
- Excusez-moi, mais ce n'est pas vrai pour tout le monde, signala Sadi-Angélique III.
Des têtes se tournèrent vers Sablier-Humain et Cyplane.
- Hum, certes, avoua le xélor. Je resterai ici avec le dernier membre des Ailés. Nous garderons contact grâce à une guildalogemme.
- Rob, informe également Jo qu'il sera de la partie. Nous allons avoir besoin de lui, ordonna Powe.


Et le jour J, tous les membres choisis pour l'expédition excepté Malaqua Monge et Sadi-Angélique II s'étaient disposés en cercle, cachés, autour du point de rendez-vous, bien décidés à faire taire définitivement ceux étant au courant de leur secret, en admettant qu'ils soient tous présents.

- Sablier ? demanda Powe à travers sa guildalogemme.
- C'est l'heure, ouvrez l'oeil.
- En tant que crâ, je fais ça bien, répondit Rob de son coté.
- Ça peut aider, il y a quelqu'un, informa Srich.
- Malaqua ?
- Elle est seule apparemment, chuchota l'osamodas.
De là où elle se situait, Sadi-Angélique III voyait déjà la silhouette ennemie se jeter rapidement sur Sadi-Angélique II. Ses alliés sortirent immédiatement de leur cachette, mais c'était plus pour voir de plus prêt qui Sadi-Angélique II venait d'immobiliser avec ses ronces plutôt que pour l'aider. C'était une osamodas aux cheveux blancs et à la peau rouge vif.

- Quoi, c'est tout ? lança Cardlauncher.
- Ce n'est pas normal, lui répondit Sablier-Humain du QG. C'est presque trop facile.
Il se mit tout à coup à faire très froid à la frontière de Cania.
- Attendez un peu, elle me dit quelque chose, déclara la disciple de Powe.
Tout à coup, une violente lumière blanche surgit de nulle part et de partout à la fois. Rob Thoudoute, habituellement très poli, devança son collègue ecaflip en lâchant un juron. Il savait parfaitement ce que ça signifiait. Tous les individus présents se sentirent tout à coup très léger, tellement qu'il semblait que le ciel se mettait à les attirer.
Au quartier général du parti de Ménalt, Sablier-Humain reposa son fragment de guildalogemme sur la table.

- ...


Le lendemain, ce qui restait de l'organisation étendue, c'est à dire deux petits xélors, se rendait au chevet de Jerhyn, toujours dans le quartier général du parti, la position de Sablier-Humain permettant de lui rendre visite malgré son état. Mais étant donné qu'il n'était toujours pas réveillé, c'était tout sauf utile. Le représentant Xélor demanda simplement à être prévenu de la moindre évolution à l'eniripsa du parti qui avait dû remplacer Jo Care.


C'est plus d'un mois plus tard que Gholein se réveilla. Cyplane se trouvait à son chevet, et Sablier-Humain fut prévenu très rapidement. Trop rapidement peut-être car en les apercevant, le vieil homme ne sembla pas les reconnaître. Cyplane lança à Sablier-Humain un regard interrogateur.

- Non, ferme plutôt la porte, on va pouvoir être tranquilles avec lui avant.
La xélor s’exécuta.
- Excusez-moi, nous nous connaissons ?
- … on a un problème.
- J'écoute ? demanda Cyplane en revenant.
- Sais pas.
Sablier-Humain utilisait de plus en plus rarement cette expression.
- Le nom d'Ilyzaelle vous évoque-il quelque chose monsieur ? demanda-il simplement à Jerhyn.
Pour toute réponse, l’intéressé secoua la tête, les yeux vides, l'air absent.

- Voilà qui est très clair. On s'en va.
- Plaît-il ?
- Trouvons un coin tranquille pour discuter...
Les deux xélors se rendirent ainsi à la Taverne de la Bagrutte.
- Tu veux réformer les Ailés ? demanda immédiatement Sablier-Humain.
Si intelligent qu'il soit, le représentant xélor devait encore étudier un peu le coté social. Il avait formulé cette demande inattendue d'un ton qui ne laissait rien paraître, pendant que Cyplane s’apprêtait à boire une gorgée de sa bière. Elle stoppa net dans son élan.

- Plaît-il ?
Cyplane utilisait de plus en plus souvent cette expression.
- On vient de perdre l'élue. Nous devons faire quelque chose.
- Effectivement. Mais je ne suis pas représentant xélor moi.
- Oui, à ce propos je vais démissionner.
- Pla... pourquoi ?
- L'organisation était trop liée à la politique et même si je considère que notre parti est le meilleur des trois, c'est le système en lui-même qui est inachevé. Il n'est pas donc adapté à notre organisation.
- Sans élu ?
- Plus besoin. La prophétie s'est réalisée. Paul avait dit « peut-être ». Ilyzaelle avait fait mention de plus forte probabilité de les autres. Rien de garanti. Donc c'était non. De toute façon, j'ai toujours été sceptique. Difficile d'être la disciple de quelqu'un qui ne nous apprend rien.
- Alors ?
- Plus simple. Les Ailes d'Ilyzaelle deviendront un simple rassemblement de soldats bontariens. Pas la peine de s'impliquer dans la politique.
- Difficile d'avoir les mêmes ambitions.
- On a plus d'élu. Donc plutôt que de se concentrer sur une personne, on va faire notre possible pour améliorer l'ambiance au sein de nos troupes. Troupes qui je le rappelle, sont les garantes de la sécurité de la ville, tout comme le meilleur moyen d'anéantir Brâkmar.
- Okay. Ce ne sera pas facile de mettre tout ça en place.
- Oh, mais j'ai un plan.


Chapitre rédigé avec la collaboration de Cyplane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ailes-dilyzaelle.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]Histoire de la guilde, le prélude du Clan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire de la canne à pêche.
» Sortie de bunker, histoire d'angles...
» Histoire d'un Bordeaux - Paris, aller et retour...
» l'histoire en 5 mots
» L'histoire par l'histoire vu et ecrit par kERLAU YM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les ailes d'Ilyzaelle :: La bibliothèque :: À propos des Ailés-
Sauter vers: